top of page

Dans nos racines... conversation avec le premier chakra


Nous naissons avec une empreinte énergétique contenue dans les chakras

Et l’expression de chaque chakra peut se faire en direction de la conscience pure, de l'esprit, ou en direction de l’illusion, la désillusion. Mais l’énergie qui nous traverse et traverse chaque chakra est la même, et nous pouvons la diriger vers notre évolution, pour nous libérer ou faire le choix de nous fondre davantage dans l’illusion, ou maya.

Ces chakras sont à l’origine de notre corps et l’empreinte qu’ils contiennent est unique d’un individu à l’autre. La façon dont chacun va exprimer son individualité dépend de leur expression énergétique.

Nous arrivons sur terre avec ces chakras déjà informés, soutenus par l’énergie de vie en nous, et ils ont ce potentiel d’évoluer vers la conscience divine ou cette même énergie peut être utilisée pour renforcer l’illusion.

Les énergies du chakra racine

Le premier chakra, situé à la base de la colonne vertébrale est en lien avec le sentiment de sécurité. Ce qu'il nous invite à manifester en nous lorsqu'il est équilibré est la sécurité dans la présence de dieu en soi... Son déséquilibre nous incite à chercher cette sécurité à l’extérieur. S’il n’est pas relié à la présence, il tend à la dépendance, à l'immobilité.

Les chakras du haut du corps sont liés à l’espace, puis viennent l’air dans la gorge et le cœur, le feu dans le plexus, l’eau dans le chakra sacré et la terre dans le chakra racine.

Du plus solide à la base de la colonne au plus subtil au-dessus de la tête.



Le lien entre terre et fluidité


Imaginez du sable, sentez son immobilité, la lourdeur, la structure, la matière... maintenant imaginez un chateau de sable. Pour que ce chateau se construise, il a besoin d'eau et cette eau va donner au sable sa forme, et cette forme pourra changer...

De la même manière lorsque l'élément terre n'est pas accompagné de l'eau, il ne permet pas de transformer des concepts, des idées, il nous incite à rester ancrés dans la matière.


L’élément terre est lié à notre capacité au maintien et à la solidité, il nous aide à maintenir des idées par exemple, à nous sentir ancrés. Il nous aide à maintenir une position, dans sa version équilibrée, il est dirigé vers la vérité, la justesse de l’engagement envers notre nature, envers la divinité en nous, dans sa version déséquilibrée, il peut être têtu, incapable de changer, immobile.

Ainsi, pour que l’élément terre soit au service du Soi, il doit pouvoir se mouvoir, être associé à la fluidité.


Servir le désir de l’âme nécessite d'être soutenu par la fluidité, l’amour est fluide, un câlin donne une sensation liquide en soi par exemple… l’élément terre qui donne la force au chakra racine donne au cœur son ancre pour que la force du vent, de l’air, poursuive une direction.


Trouver son équilibre dans ses racines

L’élément terre étant très immobile, il va avoir tendance s’il n’est pas accompagné de la fluidité (l'élément eau, l'élément air), à rechercher une source immobile de sécurité, dans la matière… s’il est relié à la fluidité, il pourra dans sa version évoluée, trouver sa sécurité dans l’immobilité du Soi, dans la présence, l’assise dans la foi en Dieu.


Notre sentiment de sécurité peut être facilement déséquilibré, et le but n'est pas de dresser un portrait de tout ce qui freine notre liberté mais surtout d'amener de la lumière sur ce qui peut se munir de fluidité...

Évidemment, pour assurer à nos racines la sécurité dans quelque chose d'aussi immatériel que l'être, faut-il s'y connecter régulièrement et ressentir ce qui nous anime d'une façon si subtile. Dévoiler la sécurité dans l'être invite à la foi, à la puissance, à la clarté, à la justesse. Tel une flèche et son arc, la puissance du coeur peut alors être dirigée et prendre toute sa force au-delà des illusions. Mais avons-nous vraiment conscience de qui nous sommes ?

Là est la clé. Plus nous raffinons notre connexion à l'être, plus la confiance s'établit dans nos racines.


Chercher l’immobilité à l’extérieur invite la peur, et le fanatisme est une autre forme de peur... la loyauté dans la forme mène au fanatisme, la loyauté dans l’esprit peut se mouvoir.

Les sources d’immobilité que l’on recherche consciemment ou pas sont si nombreuses… à nous de conscientiser ces sources et les libérer dans la fluidité.


Nous pouvons placer la sécurité dans la vision que nous avons de nous-mêmes, des autres, dans la façon dont nous considérons notre corps, ou même la spiritualité, dans notre connection au divin...

La pratique peut avoir son lot d’immobilité et à un moment ou un autre, elle invitera la fluidité pour reprendre son courant naturel et nous amener plus loin dans cet ancrage au Soi.


D’où provient notre sentiment de sécurité ?

Comment vous sentez-vous dans votre chakra racine ? Pouvez-vous y ressentir l'ancrage et la fluidité ? Y ressentez-vous de la sécurité ? Comment se manifeste-t-elle ?



Comentarios


bottom of page