top of page

L'ayurveda et la médecine vibratoire



Lorsque j’ai commencé à me connecter plus en profondeur avec la médecine ayurvédique, j’attendais en vérité d’y poser un autre regard. Celui de la conscience.

Je gravitais déjà depuis plusieurs années autour de l’ayurveda sans pour autant "tilter", vibrer et donc sans le comprendre dans mon âme.

J’étais à ce moment résistante parce que je n’entendais pas ce qu’il avait à me dire, j’avais plus l’impression d’une grande distance que je justifiais par le manque de connaissance ou « ce n’est juste pas pour moi ».

C’était autre chose.


J’étais juste loin de l’âme de l’ayurveda et ça ne me plaisait pas, l’aspect académique le rendait distant à mes yeux, alors j’ai tenu mes distances. Mais la médecine a fait son chemin, vibratoire...


À l’époque je vivais en Inde, la thérapie énergétique était de plus en plus ancrée dans ma pratique et je prenais goût à l’explorer, la disséquer. J’observais combien la conscience de toute chose est le véritable enseignant et combien une fois cette conscience entrée en raisonance avec notre être, la médecine, l’art ou toute chose prenait alors la peine de se déployer.


Un jour, j’écoutais François Deporte et son approche sur les fleurs de Bach et Perelandra m’a parlée, c’est ainsi que l’on apprend, en rentrant dans la conscience de l’art ! Tilt ;)

Quelle magie quand il parlait des fleurs, et j’ai étendu ce principe à l’ayurveda.


J’avais déjà eu cette expérience lors de certaines formations, la technique, l’art venait se présenter dans sa globalité, dans sa forme vibratoire, comme une présentation d’ondes à ondes finalement… Enchantée :)

L’ayurveda était plus poussiéreux à mes yeux, un vieux monsieur au savoir bien rodé qu’il ne fallait pas toucher… Mais j’oubliais qu’il avait été « téléchargé » par des sages avant d’apparaître dans des livres. Nous sommes tous capables de connecter avec cette médecine, au fond de nous.

Alors enfin l’ayurveda a cliqué en moi ;) il continue de cliquer et cliquer encore mais son âme s’est présentée en moi comme elle peut le faire en chacun de nous, car comme tout, il est présent en vous.


Entrer dans la conscience d’un art, quel qu’il soit est une question de fréquences et d’alignement sur ces fréquences. Tout art est aussi de la conscience et donc des vibrations et ces vibrations en raisonance vous rappellent quelque chose et ce rappel est cette musique qui vous enseigne.

C’est juste une note de rappel, dans l’immensité de la conscience présente en nous.

Et clic, l’art peut alors vous contacter et prendre place en vous !


Joyeux cheminement vers votre art, l’ayurveda ou tout autre découverte 💡


Comentários


bottom of page