top of page

Ce que la santé n'est pas...


Quand on parle de santé, c’est d’amour dont on parle.

Parce qu'honorer son corps est une décision du Coeur.

Mais trop souvent, on associe la santé avec l’imposition de règles, c’est du masculin vicié ; on ne domine pas son corps... Pourtant, à regarder les figures de santé dans le monde, dans la publicité, tout le monde la veut mais personne ne la comprend.


1. La santé n’est pas un fardeau


On ne cherche pas à être en bonne santé parce qu’on a peur (bien que ça puisse être le premier moteur, l’essentiel n'est pas d'y rester).


2. La santé n’est pas une étiquette


Chacun aura sa propre mécanique de retour à l’équilibre, vouloir imposer une règle, des compléments alimentaires, une alimentation à tout le monde sous prétexte que ça a marché pour nous est une illusion et une tentative de domination.


3. La santé n’est pas une fuite


Vouloir être en bonne santé parce qu’on cherche à éviter les maladies ne fait que les inviter dans notre vie. Parce que notre énergie baigne dans la peur, notre champ vibratoire se restreint, nous oublions l’immensité de notre âme connectée au tout.

4. La santé n’est pas limitée au corps


Être en bonne santé, c’est être heureux, vibrant, joyeux, serein, enthousiaste, résilient… être en bonne santé, c’est vivre la nature de notre être dans le corps, vivre l’immensité de son potentiel dans le respect et l’accueil des possibilités de sa biologie interne. C’est obéir à notre âme dans nos choix du quotidien. C’est inviter l’énergie vitale et la laisser s’exprimer. La santé limitée au corps invite à l’oubli de sa nature, et donc à la peur. Un corps en bonne santé n’est pas un poids sur la balance, encore moins du contrôle.


5. La santé n’est pas limitée tout court


Quand on s’arrête quelque part, on meurt. La santé n’est pas une ressource limitée, croire qu’il faut se préserver de la vie, c’est comme laisser sa voiture au garage pour ne pas l’abîmer, on ne ne vit pas. L’énergie vitale n’est pas limitée à notre alimentation, notre sommeil, elle n’est pas limitée à l’extérieur, c’est nous qui en produisons la majorité, et elle se produit en roulant ;) en expérimentant la nature d’amour et de liberté que nous sommes.



Je pourrais écrire des heures sur ce que la santé n’est pas... si vous regardez bien, je cite ici beaucoup d'aspects liés au aspects du masculin vicié : le contrôle, la domination, l’errance de direction, l’obéissance à la peur et non au cœur, le manque de socle dans la vérité de l’être au profit de l’illusion des apparences et du monde, le manque de protection, l’incapacité de dire non…


Le masculin sacré, c’est autre chose 🧡


Et hommes et femmes en sont dotés.

Dans la tradition indienne, c’est Shiva, le siège de Shakti, l’accueil de la présence immobile et inébranlable : Shiva est au service de Shakti (et vice versa), la présence est au service de la vie. Quand nous n’avons pas idée de ce que nous sommes, Shiva tremble ou est endormi, le mental prend alors le relais pour soutenir la vie et donc la santé. Les choix sont erronés parce qu’ils n’obéissent pas l’être mais aux peurs.


Notre NON précieux est celui de Shiva. Car quand Shiva a rencontré la vie, quand il aime tellement la vie, les choix éclairés et assumés suivent et cette clarté transpire en chaque cellules de notre corps pour y rayonner la santé.


Beaucoup de maladies auto-immunes sont liées à ce déséquilibre dans le masculin sacré.

Notre Non précieux est comme un oui, ce n’est pas une résistance mais une grande clarté de direction : on choisit la Vie dans le corps.


Faire des choix alignés pour notre santé n’a donc rien à voir avec ce qui est vu sur les magazines, le sport en salle, les salades vertes et les compléments hors de prix (bien que tout soit bienvenu tant que c'es or-donné par la Vie).

C’est un respect profond pour la vie, un amour qui détrône le contrôle et laisse place à ce que notre meilleur potentiel souhaite.

Car notre énergie vitale est immense, la clé est de l’accueillir, d’en être les gardiens tout en nous ouvrant à plus…

Chaque jour, nous avons le choix.

Puissent nos choix sont ancrés dans la liberté de notre nature et dans l'amour.










Comments


bottom of page